Généalogie et naissance de Jésus Christ

 

 

La conception de Jésus-Christ, « Dieu manifesté en chair », reste un mystère merveilleux et indiscernable. Ce fait miraculeux est annoncé par les anges à Marie d'abord, à Joseph ensuite. La foi de Marie reçoit en toute simplicité la merveilleuse révélation d'une conception divine.


« Généalogie de Jésus-christ, fils de David, fils d'Abraham. Abraham engendra Isaac ; Isaac engendra Jacob ; Jacob engendra Juda et ses frères ; [...] Eliud engendra Eléazar ; Eléazar engendra Matthan ; Matthan engendra Jacob ; Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ.

Il y a en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone, et quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ.

Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu'ils aient habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus" c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arrivera afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. Joseph s'étant réveillé fit ce que l'ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui. Mais il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle ait enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus. »
Matthieu 1 :1-25

 

L'évangile selon Matthieu forme un lien direct avec l'Ancien Testament. Dieu avait parlé aux pères par Moïse et les prophètes. Il s'adresse maintenant à leurs descendants en se révélant dans son fils, Jésus-Christ. Celui-ci confirme et concentre dans sa personne toutes les promesses faites aux pères, en particulier aux patriarches et à David ; elles sont assurées et seront réalisées en lui. L'évangéliste présente donc le Seigneur sous ces trois titres :
- Jésus est le Christ, le roi promis à Israël, mais sa domination s'étendra à toute la terre. Les prophètes ont déterminé le temps de sa venue et le lieu de sa naissance, de même que son origine divine.
- Jésus est le fils de David, de la lignée royale par Joseph, son père légal. Il hérite des promesses faites à ce roi : « Les grâces assurées de David, c'est-à-dire la royauté en Israël pour toujours. Au-Delà de David, son ascendance remonte à Juda, à qui dieu avait accordé le sceptre royal. - - Jésus est le fils d'Abraham ; il hérite des promesses faites à ce patriarche, pour la bénédiction universelle.

Deux évangélistes présentent la généalogie de notre Seigneur :
- Dans l'évangile selon Luc, l'ascendance de Jésus, Fils de l'homme, remonte à Adam, puis à Dieu dont il est l'image. Jésus-Christ s'associe à la famille humaine, tout en étant séparé d'elle quant au péché. Il vient pour le salut des hommes et pour le rachat de l'héritage ruiné par l'homme. - Dans l'évangile selon Matthieu, la généalogie de Jésus-Christ commence à Abraham seulement, et se divise en trois sections de quatorze générations, selon quatre faits primordiaux de l'histoire d'Israël ; ses origines en Abraham, l'établissement de la royauté selon Dieu avec David, sa déportation à Babylone à cause de son infidélité, la venue de Christ après son retour de captivité. La famille du Messie est ainsi rattachée à l'histoire de son peuple.

 

Jésus-Emmanuel :

Jésus est « l'Éternel Sauveur ». Ce titre était déjà connu de son peuple.Dieu révèle maintenant son grand salut dans cet enfant qui porte un tel nom dès avant sa naissance. L'ange le désigne ainsi à Marie comme à Joseph. Le Christ était attendu par les fidèles pour la délivrance et la consolation d'Israël, mais ici il est présenté à son peuple comme Sauveur, celui qui les sauvera de leurs péchés. Il ne peut y avoir de salut sans la confession des péchés et la repentance : telle sera la substance du ministère de Jean le baptiseur, de Jésus et des apôtre ; il n'y a de salut en aucun autre nom que celui de Jésus.
Jésus, fils de Joseph, fils de David, est aussi Emmanuel :« Dieu avec nous ».

D'après « Sondez les Écritures n°4 ».

 

[ Liste au fil du temps ]

[ Retour à l'accueil ]