L'AIR DU TEMPS


Ne "vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plait, ce qui est parfait. " (romains 12.2)


L'air du temps, c'est celui que nous respirons jour après jour en écoutant la conversation de nos proches, en lisant les journaux, en regardant la télévision. Et cette pensée, que la bible appelle aussi l'esprit du siècle présent, veut nous influencer, nous couler dans son moule, nous imposer ses opinions et nous dicter sa vision du monde.
Quand paul écrit : ne vous laissez pas modeler, il sait que ses frères et soeurs à rome vivent sous pression et que cette pression constante vise à les faire rentrer dans le rang, à gommer toute différence entre chrétiens et non chrétiens, à supprimer ce qui fait le témoignage des enfants de Dieu.


Deux mille ans plus tard, les chrétiens ne sont pas moins sous pression. J'ai lu récemment ces propos d'un observateur avisé de notre société actuelle qui soulignent qu'aujourd'hui "évangéliser est plus facile, mais faire des disciples est plus difficile " . La curiosité a le vent en poupe, y compris dans le domaine de la spiritualité, mais l'engagement, la fidélité et la stabilité ne sont pas dans l'air du temps.
Nous vivons à l'ère de l'allégé et du zapping : quelles en sont les répercussions sur notre vie spirituelle ? on dit que les chrétiens lisent de moins en moins et cette tendance touche aussi la lecture de la parole de dieu. Ils préfèrent les vidéos, recherchant l'émotion suscitée par l'image fugace plutôt que la réflexion fondée
sur la méditation du Livre. Dans beaucoup d'églises, on s'oriente vers un culte plus " divertissant ".
D'après un sondage, dans les églises évangéliques aux états-unis, 90% des prédications tournent autour des besoins des chrétiens. On ne veut plus examiner les Écritures, on veut des recettes toutes faites pour vivre heureux et éviter les ennuis.
Se laisser modeler par le monde actuel ne demande aucun effort. Il suffit de se laisser faire.
Mais pour ne pas se laisser modeler, il faut veiller, réfléchir, réagir et lutter. Il faut
surtout saisir toutes les occasions pour s'imprégner de la parole qui transforme la pensée et qui révolte la volonté de Dieu.
Si nous nous laissons modeler par le monde, nous perdrons notre temps à poursuivre ce qui est facile, ce qui nous plait, ce qui " marche " .
Si nous nous laissons transformer par l'Esprit et la Parole, nous entrerons toujours plus dans cette autre dimension, celle de ce qui est bon, ce qui lui plait, ce qui est parfait.

Que le seigneur nous aide à résister à la pression en nous soutenant et nous encourageant les uns les autres.

BOB SOUZA

[ Liste au fil du temps ]

[ Retour à l'accueil ]