Optimisez votre connexion

 


Qui n'a pas rêvé de dépasser les limites de sa connexion Internet ?
Modem 56 ou ADSL, il est toujours possible d'aller plus vite en poussant votre modem et Windows dans ses derniers retranchements... ou bien en optimisant votre utilisation d'Internet !

Que vous fassiez partie des 75 % de Français qui n'ont pas droit au haut débit (ADSL, Câble) ou des 25 % de privilégiés, sachez qu'il exise divers moyens d'accélérer vos connexions.
Après avoir optimisé modem, ports de communication et logiciels (notamment Windows), vous devriez accélérer vos connexions Internet de 20 à 50 %. La plage est large car nous sommes loin d'être égaux devant le Net : situation géographique, état du réseau, type de modem, de transfert en cours, heures de connexion, etc. La vitesse réelle d'accès aux données dépend de la vitesse de connexion mais aussi de la bande passante, seul paramètre dont le fournisseur d'accès soit directement responsable (et lui seul décide de son augmentation éventuelle).
Pas assez de bande passante pour trop d'abonnés et c'est la saturation.
Pour vous renseigner, prenez la météo de votre connexion sur Grenouille (www.grenouille.com).
Avant d'employer les grands moyens, assurez-vous que les drivers de votre modem sont à jour. Pour connaître la version installée, cliquez sur l'icône de la zone de notification ou bien ouvrez le Gestionnaire de périphériques depuis les Propriétés système (menu contextuel du Poste de travail), cliquez sur le signe plus situé devant la catégorie Modem, sélectionnez votre modem et cliquez sur le bouton Propriétés de la barre d'outils du Gestionnaire.
Bonne nouvelle, l'onglet Général vous apprend que votre modem fonctionne convenablement.
Profitez-en pour aller sur l'onglet Diagnostic et cliquez sur le bouton Interroger le modem. Ensuite, cliquez sur l'onglet Pilote pour connaître tous les détails de la version en cours.
Ensuite, faites une visite au site de l'éditeur pour voir si le téléchargement et l'installation d'une mise à jour s'impose.

Passez aussi sur le site de Microsoft pour votre version de Windows Socket. Dans la foulée, mettez navigateur et messagerie électronique à jour et procurez-vous un outil logiciel comme Du-Meter 3.03 ou Grenouille pour évaluer les performances de votre connexion et mesurer vos efforts. Pour une analyse plus complète, essayez NetMedic.

Boostez votre modem
Sous Windows XP, allez dans le Panneau de configuration, passez en affichage classique et double cliquez sur l'icône Options de Modem et téléphonie. Cliquez sur l'onglet Modems puis sur le bouton Propriétés. Activez l'onglet Paramètres avancés puis cliquez sur le bouton Modifier les préférences par défaut.
Dans l'onglet Général, vous pouvez réduire le délai d'attente en cas d'échec à 20 secondes. Assurez-vous ensuite que la vitesse maximale du port a été sélectionnée: 115200 pour un modem V90 56 Kbps et 57600 pour un modem 28,8 ou 33,6.


La zone Protocole de données concerne la correction d'erreur, que vous pouvez désactiver en cas d'interruptions de connexion intempestifs mais la connexion risque d'être moins fiable. N'utilisez pas l'option EC forcée, la connexion sera coupée automatiquement si la méthode de correction V.42 n'est pas applicable.


Avant de télécharger des fichiers compressés, notamment au format Zip, Arc, Sit, LHA, SEA, désactivez la compression matérielle du modem car cette opération ralentit le temps de transfert de ce type de fichiers. Si votre utilitaire Internet compresse les données (compression logicielle), désactivez également cette option.


Si votre modem ne prend pas en charge le contrôle du flux matériel, l'option RTS/CTS doit être remplacée par un contrôle logiciel (XON/XOFF) pas forcément compatible avec tous les logiciels Internet.


Dans l'onglet Options avancées, vérifiez que la configuration des bits de données est à 8, la parité à aucune, les bits d'arrêt à 1 et que la modulation est Standard.
Cliquez sur OK pour valider ou bien sur Annuler pour refermer la fenêtre sans prendre en compte les modifications éventuelles.
Cliquez maintenant sur le bouton paramètres avancés du port de la fenêtre Propriétés du modem. Un modem externe est généralement installé sur un port série physique COMI ou COM2, tandis qu'un modem interne sera sur un port virtuel COM3.
Cochez l'option Utiliser les tampons FiFo puis déplacez les curseurs afin d'augmenter les valeurs des tampons d'émission et de réception à leur maximum. Si vous avez modifié des paramètres, redémarrez votre ordinateur avant de lancer
votre connexion ainsi optimisée.


Sous Windows 98, vous pourrez effectuer ce même paramétrage à partir de la boîte de dialogue Modem du Panneau de configuration. Lorsque vous indiquerez la vitesse maximale du port, attention toutefois de ne pas cocher l'option Se connecter uniquement à cette vitesse, vous risqueriez d'avoir des soucis de connexion si le réseau est saturé.


Optimisez Windows
En standard, Windows est optimisé pour des connexions réseau et non pour des connexions modem. Par exemple, la valeur des paquets transportés par Windows est fixée à 1500 octets. Cette valeur convient parfaitement aux connexions à un réseau local mais elle est trop importante pour un modem analogique ou numérique. Il faudrait une valeur de 576 octets...
Modifier ces paramètres implique de modifier la base de registre de Windows et ce genre d'opération est réservé aux utilisateurs avancés. Pour les autres, il existe plusieurs utilitaires, notamment MTUSpeed.
Contrairement à MTUSpeed, SySpeed ou autres, DrTCP ne fait rien de lui-même : il sert uniquement d'interface entre l'utilisateur et la base de registre. Vous pourrez y modifier le paramètre MTU (Maximum Transfert Unit) qui définit la taille des paquets de données envoyés sur le réseau et, surtout, paramétrer la valeur TCP Receive Windows (RWIN).
En augmentant cette valeur, notamment si vous disposez d'une liaison ADSL, vous augmentez en quelque sorte le débit des données entrantes mais il faut que cette valeur soit adaptée aux possibilités de votre PC. Notez la valeur par défaut et procédez par palier.

La valeur du paramètre TTL (Time To Live, nombre de relais recherchés) est généralement trop petite. Par défaut, cette valeur est de 32. Essayez de la régler à 64 ou à 128 selon votre configuration.


Optimisez votre Internet
S'il suffit parfois de cocher ou de décocher une option pour accélérer votre connexion Internet, le plus simple consiste à en optimiser l'utilisation : éviter les heures de pointe, tirer meilleur parti de votre navigateur, configurer convenablement votre mailer, optimiser la gestion des fichiers et utiliser des logiciels dédiés pour télécharger données, programmes, musique ou vidéo.


Connectez-vous plus rapidement
En Europe, les serveurs et les réseaux locaux sont saturés entre 17 heures et 24 heures (heure française) car c'est l'heure de pointe des utilisateurs américains. En revanche, les connexions européennes sont au mieux de leur forme entre 6 heures du matin et 14 heures (toujours heure française). Il est donc préférable de se lever tôt pour surfer, d'autant qu'en France, le réseau est souvent embouteillé l'après-midi et en début de soirée.

Démarrez en blanc
Si vous utilisez Internet Explorer ou Netscape Navigator, la page de démarrage indiquée par défaut est très souvent la page
d'accueil de votre FAI, lente à s'afficher car forcément demandée par de nombreux utilisateurs.
Pour gagner du temps à l'ouverture, démarrez sur une page blanche ou sur un petit moteur de recherche comme Google.
Pour cela, utilisez les commandes Edition/Préférences (Netscape) ou Options Internet/Général (Internet Explorer).
Du côté de votre logiciel de courrier électronique, vérifiez que le paramétrage n'impose pas une déconnexion après chaque relève ou expédition de courrier. Cette option fait faire des économies mais perdre du temps puisqu'il faut relancer la connexion à chaque nouvelle utilisation.

Surfez plus vite
La mémoire cache du navigateur stocke les pages consultées afin d'en accélérer l'accès en cas de consultation régulière. Pour aller plus vite, attribuez-lui un minimum
de 80 Mo grâce aux commandes Edition/Préférences/Avancées/Cache (Netscape) ou Outils/Options Internet/Général/Paramètres (Internet Explorer). Attention ! Il s'agit ici de trouver le bon compromis en fonction de votre configuration (Ram et espace disque) car l'augmentation du cache accélère la vitesse d'affichage des pages précédemment visitées mais diminue la quantité d'espace disponible pour les autres fichiers.
Pensez tout de même à vider ce cache de temps en temps car celui-ci regorge de petits fichiers augmentant la fragmentation du disque dur, ce qui ralentit la connexion et le fonctionnement global du PC tout entier. Pour nettoyer le répertoire cache, utilisez les commandes Edition/Préférences/Avancées/Cache (Netscape) ou Outils/Options Internet/Général/Temporary InternetFiles/Supprimer les fichiers (Internet Explorer).


Masquez les photos et les illustrations
Pour accélérer l'affichage des pages, Windows offre la possibilité de ne pas afficher certains composants comme les images, le son, les animations et les vidéos. Ouvrez les Propriétés Internet depuis le Panneau de configuration et activez l'onglet Avancé pour décocher les options Afficher les images, Lire les animations, Lire les vidéos ou Lire les sons de la zone Multimédia. Ensuite, vous pourrez toujours les afficher au coup par coup en cliquant avec le bouton droit sur l'icône du composant (commandes Afficher l'image, Lire le son, etc.)


Optimisez les téléchargements
L'utilitaire de téléchargement de Windows n'est pas très performant et vous doublerez facilement rapidité et fiabilité de vos téléchargements en utilisant des programmes dédiés.
En prime, vous pourrez finaliser un téléchargement raté ou interrompu et vous aurez la possibilité de mettre en attente un download. Des utilitaires comme Downad Accelerator, Mass Downloader, FlashGet ou Reget téléchargent les fichiers en parallèle mais, pour profiter de ces fonctionnalités, il faut que le site distant gère la reprise sur erreur.


les "boosters"
L'utilisation de ces programmes peut engendrer des dégâts matériels ou logiciels sur votre configuration et il est fortement recommandé de faire les sauvegardes qui s'imposent (notamment la base de registre) avant toute intervention.
Notez bien les paramètres par défaut. Sous XP, n'hésitez pas à créer un point de restauration. Attention ! Vérifiez la compatibilité de l'utilitaire avec votre version Windows avant tout essai.


MTUSpeed 4.10 modifie les paramètres de la base de registre pour optimiser la vitesse de transfert des données. II est capable de déterminer lui-même la valeur idéale du paramètre MTU. Le MTU étant ajusté à la valeur MTU moyenne rencontrée sur les routeurs du réseau, la fragmentation des paquets de données est évitée (www.personal.u-net.com/~mjs/mtuspeed.htm).

PC Accelerator modifie les paramètres de la base de registre qui affectent la vitesse du PC fonctions 3D, vitesse du CD-Rom et, bien sûr, protocole TCP/IP Les performances globales peuvent aussi être optimisées en jouant sur "l'advanced BIOS" et le système de fichiers (www.smartalec2000.com).

UItraDSL optimise vos paramètres TCP/IP pour les connexions ADSL, câble ou supérieures (caranarchie.free.fr).


SySpeed modifie plusieurs paramètres de la base de registre pour accélérer votre connexion (www.syspeed.com).


Dr Tcp 0.21 donne accès aux réglages TCP/IP sans passer par la base de registre ; il n'écrit rien de lui-même et les modifications effectuées seront prises en compte dès le redémarrage du PC.


Grenouille teste les performances des connexions à haut débit disponibles (câble ou ADSL). Très simple à utiliser et à régler, ce programme mesure la vitesse de réception de données, la vitesse d'émission.
Une fois ses mesures effectuées, le logiciel affiche des graphiques grâce auxquels on peut juger de la qualité de sa connexion (www.grenouille.com).


NetMedic surveille connexion, ordinateur et FAI. Excellent sous Windows 98 à condition de ne pas le lancer avant votre session ADSL, il plante parfois sous XP (modemsite.com).


DuMeter analyse le trafic entrant et sortant et affiche les résultats sous forme de rapports ou de graphiques. Aussi simple que pratique (www.hageltech.com/dumeter/).


Thierry Platon
Micro Pratique N°78 -mars 2003.

 

[ Liste des outils ]

[ Sommaire Maurice ]