Bien télécharger sur le NET

 

Le grand succès d'Internet est dû pour une bonne partie à sa capacité de distribuer des œuvres : textes, photos, images ou logiciels.
Pour l'Internaute, récupérer l'une d'entre elles consiste à effectuer un téléchargement, c'est-à-dire un rapatriement sur le disque dur de
son ordinateur. Cette action est relativement simple mais elle peut être optimisée et facilitée par plusieurs moyens rapides à mettre
en œuvre.


Internet diffuse toutes sortes d'informations, plus ou moins ciblées, met en relation le monde entier via la messagerie électronique ou les forums de discussion et permet de diffuser ou de récupérer de très nombreux fichiers et documents. C'est ce dernier point qui nous intéresse particulièrement dans ce dossier : télécharger des fichiers et ce, quelle qu'en soit la nature, photographie, texte, musique ou logiciel.
Si le terme téléchargement est entré dans les mœurs, sa technologie et les différentes méthodes utilisées pour cette action le sont sans doute moins. On distingue deux sources différentes d'approvisionnement: les HTTP et les FTP. HTTP signifie HyperText Transfert Protocol, (protocole de transfert hypertexte en français) et FTP File Tansfert Protocol (protocole de transfert de fichier).
On comprend déjà à l'énoncé de ces deux technologies que l'une est dédiée au transfert de document texte (plus précisément en HTML, le langage de programmation ou de publication de pages Web sur Internet) et l'autre au transfert de fichier à proprement dit.
La logique voudrait donc que tout ce qui concerne la circulation de fichiers s'effectue via FTP, mais ce serait trop beau. Dans la réalité, la simplicité de mise en place et de maintenance des sites HTTP fait que beaucoup de fichiers sont transférés par cette technologie de communication.
Pourtant le FTP présente des avantages supérieurs au http, notamment en ce qui concerne la rapidité de transfert et la capacité de reprendre un téléchargement interrompu là où il s'était arrêté.
En fait, pour bien faire, il faudrait que tout ce qui est à télécharger soit en FTP et tout ce qui doit être lu ou observé en ligne, au travers du navigateur Web, en HTTP.


L'utilité d'un logiciel FTP

Aujourd'hui, la quasi-totalité des navigateurs savent utiliser les deux protocoles, HTTP et FTP.
Lorsque vous cliquez sur un lien pour télécharger un programme, le
logiciel effectue l'opération sans se soucier du protocole employé, de manière totalement transparente pour l'utilisateur.
Cependant, si vous avez à télécharger plusieurs fichiers en même temps, ce n'est pas le navigateur Web qui va vous simplifier le travail car vous devrez cliquer sur chaque lien, les uns après les autres, et spécifier l'endroit où vous souhaitez les enregistrer (un répertoire de votre disque).
Si jamais l'un des liens se perd, il faut recommencer la totalité du chargement. Pour deux ou trois fichiers, ce n'est pas bien important, mais lorsqu'il s'agit de plusieurs dizaines, d'un site Web ou des photos de vacances par exemple, il est bien plus pratique d'utiliser un logiciel spécifique au transfert de fichier FTP


L'un des plus connus s'appelle SmartFTP, en fançais et gratuit. Grâce à ce produit, pouvez effectuer le téléchargement de plusieurs fichiers en même temps avec un maximum de sécurité et de performances.
Nous ne saurions trop vous conseiller de vous équiper d'un tel logiciel, qui vous servira un jour ou l'autre.
Prenons un exemple pratique. Cet été, vous avez beaucoup utilisé votre appareil photographique numérique et stocké toutes vos images sur le disque dur de l'ordinateur de votre hôte estival.


Tous les F A I offrent un espace FTP

Malheureusement, ce dernier n'est pas équipé de graveur de CD-Rom.
Problème : comment récupérer vos 26 Mo d'images ?
La solution est simple. A partir de cet ordinateur, vous allez transférer vos photos sur l'espace FTP alloué par votre fournisseur d'accès à Internet (F A I) et normalement destiné à abriter votre site personnel.
En général, cet espace a une adresse de type ftp://ftpperso.fai.fr ou ftp://pageperso.fai.fr espace.
Que ce soit pour y envoyer les fichiers mais aussi pour les récupérer, il vous faut utiliser un logiciel de transfert FTP.
Ouvrez ce dernier, tapez l'adresse de votre espace personnel, saisissez votre login et votre mot de passe et demandez la connexion.
Au bout de quelques secondes, le logiciel ouvre un accès et vous n'avez plus qu'à sélectionner tous les fichiers à envoyer et à les glisser dedans.
Le logiciel se charge alors d'envoyer par groupes, ou les uns après les autres, ces fichiers avec un maximum de sécurité (très peu de risques d'altération de la structure d'un fichier, d'où le succès de ce protocole). Evidemment, si vous avez un fort volume de données à transférer, cela peu prendre un peu de temps mais le logiciel optimise ce transfert pour qu'il soit à son maximum. Cette opération réalisée, vous pouvez considérer que vos photographies sont à l'abri et récupérable à l'envi.
De retour chez vous, ouvrez votre logiciel FTP, allez sur votre espace FTP et sélectionnez tous les fichiers que vous voulez récupérer pour les glisser ensuite dans un répertoire de votre disque dur pour que le télé
chargement s'effectue. Le tour est joué !
Si vous aviez eu à faire cela avec un simple navigateur Internet, il vous aurait fallu répéter l'opération autant de fois qu'il y a de fichiers à transférer, un dur labeur lorsque vous avez plus d'une vingtaine de fichiers. Dans ce cas précis, vous pouvez aisément vous rendre compte de l'utilité d'un logiciel de FTP, tant pour le téléchargement que pour l'envoi ou la publication (la plupart des sites Internet sont mis en ligne via ce type de logiciel).


Des logiciels tiers pour les téléchargements

Si le logiciel FTP vous parait trop compliqué, il existe une solution alternative intéressante et qui concerne aussi bien les téléchargements en FTP qu'en HTTP. Ce sont les logiciels de téléchargement. Ces derniers sont vraiment pratiques et, pour la plupart, extrêmement simples à utiliser. Nous ne parlerons ici que de logiciels gratuits, aussi riches et performants que les payants.
Deux méthodes de téléchargement existent avec ce type de logiciel. La première se déclenche dès que vous cliquez sur un lien de téléchargement.
A ce moment, le logiciel s'interpose entre votre navigateur et vous pour vous proposer quelques options de téléchargement (comme le déclenchement immédiat ou différé) ou bien pour vous demander de spécifier le répertoire de destination.
La seconde méthode consiste à faire glisser le lien de téléchargement vers une "corbeille", une icône, qui va enregistrer la commande et inciter le logiciel à entamer le téléchargement commandé par ce lien en respectant des règles que vous aurez établies à l'avance (date du téléchargement, emplacement de l'écriture, autorisations...).
Ces logiciels sont bien pratiques pour plus d'une raison. La première, et sans doute la plus importante, est qu'il est possible de spécifier le moment où le téléchargement doit s'effectuer.
Si vous lancez deux ou trois téléchargements et que vous souhaitez en même temps écouter la radio via Internet, il risque d'y avoir des embouteillages ! Plus vous lancez de téléchargements, moins la ballade sur Internet sera confortable : la bande passante, la largeur du tuyau vous reliant à Internet, n'étant pas extensible, elle va devoir se partager avec tout le trafic que vous déclenchez.
Il est donc raisonnable de mettre en stand by tous vos téléchargements pendant votre surf et de ne les déclencher que lorsque vous n'utilisez plus l'ordinateur.
La plupart de ces logiciels sont capables de commander le modem pour établir ou stopper une connexion et même d'éteindre l'ordinateur.
L'autre point intéressant est qu'ils fonctionnent un peu comme les logiciels FTP et peuvent pour
la plupart télécharger plusieurs fichiers en ême temps, voire les reprendre en cas d'interruption s'ils sont hébergés sur des FTP.
De même, ces programmes gardent un historique de tous les téléchargements, ce qui vous permet de retrouver plus facilement les fichiers stockés sur votre disque dur.


La légalité des téléchargements

Pour clore ce dossier, il convient de définir ce que vous avez le droit ou non de télécharger sur Internet.
La réponse est simple vous pouvez tout télécharger.
Ce que vous n'avez pas le droit de faire, c'est d'utiliser une oeuvre (un texte, une image, une photographie, un logiciel, de la musique, de la
vidéo...) sans détenir une autorisation de son auteur.
Vous pouvez la regarder, la montrer à votre famille ou vos amis mais absolument pas la transformer, l'intégrer dans une de vos oeuvres, la vendre ou la distribuer.
En matière de logiciel, et plus spécifiquement les sharewares, sachez aussi que vous pouvez télécharger les versions d'essai puis acheter une licence pour en jouir pleinement sans restriction. En revanche, vous n'avez absolument pas le droit de distribuer ce shareware avec son numéro de licence, qui vous est attribué de façon personnelle.

Où trouver des logiciels à télécharger ?

Il existe deux grands sites de téléchargement de logiciels sur Internet : Download.com et Telecharger.com.
Le premier est en anglais et est sans doute le plus riche de la toile mais tous les produits proposés sont en anglais.
Le second, qui fonctionne pratiquement comme Download.com, contient quant à lui beaucoup de produits en français (un petit drapeau le signale).
Pour trouver votre bonheur, vous pouvez choisir soit par thème (Internet, bureautique, jeux...) soit par mots clefs et par système d'exploitation.

http://www.telecharger.com

http://www.download.com

http://www.netvampire.com/

http://www.gozilla.com/download_links.htm

http://www.metaproducts.com/

http://www.darkcristal.com/

http://www.speedbit.com/DefaultT.asp?

http://www.leechget.de/

http://www.netants.com/fr/download.html

 

Nos logiciels de téléchargement

Il existe deux logiciels de téléchargement particulièrement pratiques à utiliser :
Net Vampire (l'un des plus anciens) et LeechGet 2002.
Les deux sont disponibles en français et totalement gratuits.
Net Vampire reprend le concept "glisser dans la corbeille", tandis que LeechGet s'interpose au déclenchement d'un téléchargement.
Net Vampire est le plus simple à utiliser bien qu'il dispose de toutes les fonctions attendues d'un tel logiciel (déclenchement des téléchargements à date ultérieure, récupération des fichiers interrompus, historique des téléchargements...). Il dispose même d'une fonction intéressante qui consiste à spécifier de façon très rapide le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le fichier.
LeechGet, quant'à lui s'adresse déjà plus aux amateurs avertis. Extrêmement riche en fanctionnalités, ce logiciel intègre en plus un navigateur F T P. Il est aussi équipé d'une fonction de recherche originale destinée à trouver sur le Web le même fichier que vous souhaitez télécharger mais disponible sur un serveur plus rapide.
LeechGet est sans aucun doute un must en matière de téléchargement.

http://www.netvampire.com/

http://www.leechget.de/

 

Télécharger une image

Il arrive souvent que l'on veuille récupérer une photo ou une image publiée sur internet (pour un usage strictement privé, cela s'entend).
Pour ce faire, rien de plus simple. Une fois l'image affichée dans votre navigateur Web, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et choisissez "enregistrer l'image sous..."
Vous devez alors choisir le répertoire de destination et cliquer sur "OK" pour lancer le téléchargement.
Les utilisateurs de Windows XP peuvent aussi attendre deux secondes en laissant le curseur sur l'image pour voir les icônes apparaître en haut à gauche, l'une ressemblant à une disquette et correspondant à la fonction "enregistrer sous...".

 

Les téléchargeurs

Un accélérateur de téléchargement coupe en plusieurs morceaux le fichier à téléchager.
Le logiciel se charge de rapatrier les différentes parties en même temps, ceci afin d'utiliser au maximum la "bande passante", le tuyau par lequel passent les données d'internet.
Ainsi, lorsqu'un serveur n'est capable de diffuser un fichier qu'à la vitesse de 6 Ko par seconde, le logiciel de téléchargement récupère chaque morceau de 6 Ko par seconde. Si trois canaux sont ouverts, le débit théorique de transfert est d'environ 18 Ko par seconde.
Le logiciel se charge ensuite de recoller les morceaux. Et si les débits théoriques ne sont pas toujours vérifiés, le temps de téléchargement s'en trouve toutefois sensiblement réduit.

 

Télécharger une page WEB

Il peut être utile de télécharger une page WEB entière, soit pour s'en servir comme modèle pour votre site, soit pour en garder à la fois son contenu mais aussi le contenant.
Télécharger une page WEB correspond en fait à la rapatrier sur son propre disque dur. Pour cela une fois la page affichée dans le navigateur, sélectionnez "Fichier/Enregistrer sous...", choisissez le répertoire de destination et vérifiez bien qu'en face de "Type", en dessous du nom de fichier, soit affichée l'option "Enregistrer page WEB complète".
Cliquez sur "Enregistrer" et le tour est joué. Vous pouvez maintenant appeler cette page en double-cliquant dessus, ou la modifier avec votre logiciel de création de site WEB.

Pascal Monnin - Micro pratique n° 74 - novembre 2002

 

[ Liste des outils ]

[ Sommaire Maurice ]